Patriarcat Œcuménique de Constantinople – Paroisse Saint Côme et Saint Damien

Saint Ruf, Premier Evêque d’Avignon (III-IV siècles)

Mémoire de Saint Ruf, Premier Evêque d’Avignon III-IV siècles, le 12 novembre.

La tradition avignonnaise a conservé le nom de Ruf (Rufus) en raison de sa réputation considérable. Dans le martyrologe local du XI siècle, il est qualifié de "confesseur illustre par ses multiples vertus". Malgré l'absence de documents le concernant, son existence et sa sainteté n'ont jamais été contestées.
Le 18 août 917, l'empereur Louis l'aveugle restitua à l'évêque d'Avignon, Fouquier, une petite église très ancienne et placée sous le vocable de Saint Ruf. Située à l'extérieur des murs de la ville et en bordure d'une ancienne voie romaine, cet antique lieu saint a servi de site de sépulture ainsi qu'en témoignent les nombreux vestiges funéraires découverts.
Il peut correspondre à la première implantation d'une communauté chrétienne à Avignon au IV siècle et peut-être dès la fin du III siècle. Saint Ruf, à qui fut dédiée cette église, a certainement été le fondateur ou, en tout cas, un des premiers dirigeants de cette communauté chrétienne, honoré là où il aurait été enterré.

 

 

TROPAIRE DE SAINT RUF :

La vérité de tes œuvres, ô Père et Pontife Saint Ruf
T’a rendu modèle de douceur, Maître de tempérance
Aussi as-tu obtenu, par ton humilité, l’exaltation
Par ta pauvreté, la richesse
Prie le Christ Dieu de sauver nos âmes

 

 
Les saints de la paroisse