Eglise Orthodoxe d'Avignon

Paroisse Saint Côme et Saint Damien

Saint Agricol, Evêque d’Avignon au VII° siècle

Mémoire de Saint Agricol, Evêque d’Avignon au VII° siècle, le 2 septembre.

D’après la tradition, Agricol, fils de Magne, naquit vers 630, entra à 14 ans à l’abbaye de Lérins, y passa environ 16 années dans la pratique des vertus chrétiennes.

Son père, qui était évêque d’Avignon, le prit pour Co-adjudicateur, lui donna les saints ordres avec le titre d’archidiacre. Vers 660, sur la demande de Magne, il fut acclamé évêque d’Avignon. Après 40 ans d’épiscopat, il se fit donner un successeur dans la personne de Vérédème et mourut le 2 septembre 700. En 1647, Agricol fut proclamé officiellement  patron de la ville d’Avignon.

Saint Agricol s’est rendu illustre par le nombre de ses vertus et de ses miracles. A travers son nom, il est invoqué dans la protection des cultures agricoles.

L’abbaye Saint Agricol apparaît à travers des textes dès la fin du XI° siècle. L’église, qui porte ce vocable et est connue au XII° siècle, est érigée en collégiale en 1321  et recueille ainsi les reliques.

 

TROPAIRE DE SAINT AGRICOL

Chantons le Pontife du Christ qui sanctifia par sa vie la cité d’Avignon.

Agricol, moine de Lérins, dispensa fidèlement la parole de Vérité. Ses humbles vertus le portèrent sur le trône élevé.

Le Saint Evêque préserva la nature et les récoltes et des pauvres assura le service quotidien.

Gloire à celui qui t’a glorifié, Seigneur et par son intercession et ta miséricorde sauve nos âmes.