Patriarcat Œcuménique de Constantinople – Paroisse Saint Côme et Saint Damien

Saint Florent, Evêque d’Orange au VI siècle

Mémoire de Saint Florent, Evêque d’Orange au VI siècle, le 17 octobre.

Florent naquit au Ve siècle et reçut une formation monastique. Il fut sans doute abbé du monastère de la Clastre dans un faubourg d'Orange (à l'emplacement de l'actuel couvent de la Nativité).

Il fut élu comme 5° évêque de cette cité après l'an 500. Il continua la restauration du diocèse, désorganisé par les invasions barbares incessantes, et la reconstruction de ses églises.

En 509, la ville fut prise par les Ostrogoths et ses habitants déportés avec leur évêque à Fidentia près de Plaisance en Italie. Mais cette captivité fut courte grâce à l'intervention de l'évêque Césaire d'Arles auprès du roi Théodoric.

Florent assista au concile d'Epaone (Albon) en 517 contre l'arianisme ainsi qu'aux conciles de Lyon et d'Arles de 524. Il mourut peu après, avant 527. Les Orangeois ont toujours conservé le souvenir de sa sainteté, de ses grâces multiples, de son abnégation et de sa charité, de même que le peuple de Fiorenzuola d'Arda (Fidentia) qui l'a choisi pour patron en reconnaissance de ses bienfaits.

Ses reliques sont partagées entre la cathédrale N.-D. des Doms d'Avignon et celle du Puy, et aussi entre les églises de Fiorenzuola, de Laussonne (Haute-Loire) et de Saint-Florent d'Orange où il est vénéré comme l'un des protecteurs de la ville et de l'ancien diocèse.

Les saints de la paroisse